Lykta – Ruche solaire et lanternes pour tous

Resume

Les designers d’aujourd’hui doivent incarner les changements humanistes de demain, et apporter des solutions durables. Particulièrement aux problématiques d’urgence et leurs conséquences, telles que les flux migratoires, où femmes, hommes et enfants sont chassés de leur pays par les violences des guerres, et se retrouvent le plus souvent dans d’immenses camps de réfugiés, dans des conditions humanitaires désastreuses.

Lykta est un système de “ruches” d’énergie solaire, facilement et rapidement déployables dans les camps de réfugiés, en France et à l’international. Elles sont entièrement autonome et produisent l’énergie nécessaire à l’alimentation d’un éclairage « public » intégré, ainsi que le stockage, et le rechargement de batteries/lanternes portables géo-localisées et disponibles pour tous.

Telle une ruche, la borne recharge les lanternes la journée, les réfugiés viennent prendre celles ci à la fin de la journée, pour s’éclairer et recharger leur appareils pendant la nuit, avant de les ramener à leurs bornes le jour venu, et recommencer le cycle.

Descriptif

Avec l’augmentation significative de l’arrivée de migrants en europe, et plus globalement l’exode planétaire qui s’installe depuis quelques années, dont les causes varient (guerres / réchauffement climatique/…), le problème de l’accueil se pose pour tous les gouvernements. Sans souhaiter rentrer dans le débat des actions qui sont ou devraient être menées, le problème de l’accès à l’énergie et aux soins dans les camps de réfugiés sont parmi les problèmes majeurs. Malgré les efforts des organisations sur place, l’accès aux soins reste le pôle dont l’amélioration est la plus significative, grâce aux dons et à l’apport de solutions médicales performantes. Concernant l’énergie, aucune solution viable, durable et suffisamment flexible pour pouvoir répondre aux problématiques spécifiques de chaque camps n’a été proposé, bien que la demande soit, elle, bien réelle.   Lykta est un dispositif complet :Une base (“ruche”) qui se compose :d’un mât équipé d’un panneau photovoltaïque au sommet d’un point lumineux “public” et autonome d’un système de stockage des lanternes/batteries (120 par module) de prises de courant pour la recharge d’appareils spécifiquesDes lanternes qui permettent :l’utilisation de l’énergie pour recharger ses appareils (via USB) de s’éclairer une nuit complète, même en chargeant ses appareils d’appeler du secours à l’aide du bouton d’urgence d’être géolocalisé en permanence  Concernant les matériaux, l’aluminium est la base structurelle des éléments du dispositif : le mât, la structure du panneau solaire, le corps du luminaire, la “ruche”, la base de la lanterne,… L’aluminium est ici la force au sens littéral du projet : dans des conditions d’utilisations parfois extrêmes, sa résistance et sa légèreté en font les principaux arguments pour concevoir des objets fiables, et durables. Sa simplicité de mise en oeuvre grâces aux outils industriels rendent le projet d’autant plus rapide à déployer. Le choix de ne pas révolutionner les process de mises en forme de l’aluminium est un parti pris : la fonte d’aluminium pour des éléments techniques (luminaire/base de la lanterne), et des profilés d’aluminium pour le mât sont des procédés industriels communs, par conséquent peu coûteux. Pour les panneaux photovoltaïques, des entreprises françaises telles que Sunna Design ou Fonroche sont déjà leader de l’éclairage public solaire, et leur produits seront tout à fait adaptés, tant dans leur efficacité prouvée que dans leur durabilité reconnue. Pour la lanterne, la base en aluminium renferme la batterie ainsi que le système de chargement par induction du module. La partie supérieure, en profilé de PET diffusant, renferme le système d’éclairage et l’électronique permettant d’activer les différentes fonctions de l’objet :gradation de la lumière par rotation de la partie supérieure rechargement d’appareils via USB appel d’urgence géolocalisation gestion de la batterie.Un certain nombre de détails viennent compléter l’objet lanterne, ainsi que la “ruche” : des indicateurs simples, qui permettent de donner à l’objet l’affordance dont il doit faire preuve dans de tels contextes.   Lykta, par sa grande simplicité technique malgré les technologies employées, permet de répondre à l’une des problématiques des situations d’urgences. Déployable dans les terrains les plus difficiles, le système permettrait aux structures d’accueil temporaires et pérennes d’installer un climat de sécurité, et de confort pour tous.  
<- Retour à la liste des conceptions.